16.5.11

Donburi aux makis (ou l'art de ne pas rouler ses makis)


















Les mets japonais sont de loin les plats que je préfère, et tout particulièrement les makis. Ils sont frais, légers, festifs, et se prêtent à toutes les occasions. Pour un repas du midi sur le pouce, un bento. Pour un dîner entre copines au Marché, Takara. Pour un souper spécial en famille, C'est Japon à Suisha. Pour un repas du samedi soir à déguster devant un bon film, un plateau de Sushi Go.





















Évidemment, j'aime beaucoup les makis faits maison. Je m'amuse alors avec les textures, passant de l'onctueux au croquant et au croustillant. J'essaye d'innover sur le plan des saveurs en ajoutant, entre autres, du tempeh là ou il n'y en a normalement pas. Je tente parfois de donner une seconde vocation au rouleau en le transformant en un dessert sans pareil garni de fraises, de mangues ou de bananes. J'aime aussi le rituel hautement méditatif de rouler et de trancher les makis. Et, naturellement, j'aime les admirer tous, un à la fois, puis n'en faire qu'une bouchée!

Je dois par contre admettre que pour plusieurs raisons, depuis ma découverte du donburi aux makis, j'ai tendance à laisser plus souvent aux restos le soin de créer ces magnifiques petites bouchées. J'ai ainsi appris que la paresse ne se veut pas qu'un défaut. Elle peut avoir fabuleusement bon goût. Être créative à souhait. Et donner des résultats exceptionnels.

Voici donc l'une de mes multiples versions de cette recette de donburi aux makis. À adapter selon vos goûts et les saisons. Et à servir à la bonne franquette dans un grand saladier ou de façon plus formelle dans des bols individuels. Délicieux accompagné de soupe au miso et de fruits frais.

Un plat simple, rapide et élégant pour les soirs de semaine ou les repas entre amis. Une façon géniale d'apprécier toute la saveur des makis sans avoir à pafaire son art du santoku. Et chez nous, même les petits en raffolent!

 
















Donburi aux makis

1 1/2 t. riz brun à grains courts
2 3/4 t. eau 
1 1/2 t. vinaigre de riz brun
2 c.s. miel, sirop d'érable ou nectar d'agave
1 c.t. sel de mer

2 t. edamame décortiquées
15 ou 20 asperges, légèrement cuites à la vapeur et coupées en morceaux 
1 long concombre anglais ou 4 concombres libanais, coupés en morceaux

1 paquet d'enveloppes de tofu inari, coupées en languettes (peut être remplacé par une grande omelette japonaise coupée en languettes)

Feuilles de laitue, d'épinards ou autre légume-feuille

2 avocats bien mûrs
Tranches de gingembre mariné (idéalement naturel)
Quelques feuilles de nori coupées en petites lanières
Graines de sésame brunes ou noires 

Poudre de wasabi, diluée dans une petite quantité d'eau pour en faire une pâte
Tamari léger



















Bien rinser le riz. Dans une casserole moyenne, combiner le riz et l'eau. Mélanger et porter à ébullition. Mélanger encore, réduire le feu à minimum, couvrir et faire cuire environ 45 minutes. Éteindre le feu et laisser reposer, couvert, pendant 10 minutes. Résistez à la tentation de soulever le couvercle au cours de ce processus.

Entre temps, mélanger le vinaigre de riz, le miel ou autre et le sel de mer dans une petite casserole. Porter à ébullition, réduire le feu, et laisser mijoter pendant environ 5 minutes. Réserver.

Porter trois tasses d'eau à ébullition dans une casserole moyenne, et y plonger les edamame pendant deux ou trois minutes. Les edamame doivent être légèrement croquantes. Les placer dans un grand saladier avec les morceaux d'asperges et de concombres, et les languettes de tofu inari. Ajouter la marinade réservée, le riz et bien mélanger.

Servir immédiatement dans des bols tapissés de feuilles de laitue ou autre. Garnir de cubes d'avocat, de tranches de gingembre mariné, de lanières de nori et de graines de sésame. 

Dans un petit bol, mélanger la quantité souhaitée de pâte de wasabi avec du tamari, et en verser un filet sur chaque portion.

Essayer maintenant de pas avaler en une seule bouchée!


Inspiré de mon grand désir de savourer plus souvent des makis, mais avant tout du temps limité dont je dispose pour les confectionner. Voilà! 

26 commentaires:

  1. un bol qui ferait mon bonheur ce midi !

    RépondreEffacer
  2. J'aime l'art d'en faire moins et la recette a l'air excellente, en tout cas, c'est tellement joli que ça fait envie, merci merci!

    RépondreEffacer
  3. Le donburi, c'est un piège : à force, je ne sais même plus rouler correctement mes sushis ! ^^
    Mais, qu'est-ce que c'est pratique, et déclinable à l'infini. Ta version du jour me plaît beaucoup. :)

    RépondreEffacer
  4. Je me sens un peu nounoune ce matin, mais je ne connais pas le plat que tu nous présentes ce matin. Ça me plaît énormément. Ça a l'air frais et savoureux. À essayer certainement!

    RépondreEffacer
  5. Je viens de manger mais bravo : j'ai à nouveau faim ;)

    RépondreEffacer
  6. Je n'avais jamais entendu parlé de ce plat mais il sera sur ma table c'est certain! J'ai déjà pas mal tout les ingrédients sous la main, je n'attend que les asperges.

    RépondreEffacer
  7. Plus rapide que de rouler ces makis, c'est certain ! Et aussi appétissant et tout aussi bon je pense !

    RépondreEffacer
  8. Clemence : Heureuse que ma version maki du donburi te plaise! À plus!

    Mlle Pigut : Oui, quand on a une vie bien remplie, il faut savoir aller droit au but! Ici, ça marche plutôt bien. Merci du passage.

    Tombouctou : Ah ah! Tu es toi aussi vendue à la cause du bol de riz! Je dois admettre que ça facilite beaucoup les choses à l'heure du retour de l'école, des devoirs, des pratiques de violon et du souper... En version maki, c'est tout à fait délicieux!

    Kim : En fait, Kim, donburi est simplement le nom que les Japonais donnent à leur bol de riz garni. Ici, aux makis, c'est ma version. Habituellement, on ajoute plutôt un mijoté, des morceaux de viandes ou des légumes sur le riz. Dans le présent cas, il s'agit presque d'une salade de riz tiède composée d'ingrédients typiques aux makis. Voilà. Merci de ton intérêt!

    Jena : Super. C'est mon objectif, de vous mettre l'eau à la bouche!

    Melanie A. : Reviens me dire si cela te plaît! Cette version de mon cru n'est pas un plat typiquement japonais. Qui aime les makis végés, aimera!

    RépondreEffacer
  9. L'étudiante : En effet, beaucoup plus rapide et pratique. Et oui... tout aussi bon... enfin presque! ;-)

    RépondreEffacer
  10. Tu viens de réaliser un chirashi-sushi (littérallement sushi éparpillé ). Comme tu le dis le donburi est fait à base de riz mais non vinaigré. Dans les familles japonaises, le chirashi sushi n'est pas obligatoirement composé à partir de poissons crus mais on peut trouver des morceaux d'omelette, du tofu.Ce que l'on veut. C'est bien un plat japonais comme cette autre tradition de préparer des sushis en cornets. En disposant tous les ingrédients sur la table. Très festif.

    RépondreEffacer
  11. Je partage ton goût pour l'art du maki ! D'ailleurs, si tu aimes la gastronomie japonaise, je te conseille de lire l'Empire des signes de Roland Barthes (mais peut-être connais-tu déjà...), c'est un ravissement pour les papilles :)
    A bientôt

    RépondreEffacer
  12. Ca a l air génial!!! Je veux faire ça!!

    RépondreEffacer
  13. Ca a l air génial!!! Je veux faire ça!!

    RépondreEffacer
  14. Chouette une nouvelle recette! J'adore ton plat, comment manger des lakis qui ne sont pas des makis! Pratique pour ceux qui ne savent pas les rouler et appétissant pour tous les gourmands!

    RépondreEffacer
  15. houlala ! je vais avoir du mal à trouver ces ingrédients !!!! mais le résultat en vaut la peine... RV sur mon blog...une petite surprise...

    RépondreEffacer
  16. Contente de ton retour!!!! Originale ta recette !!!!biz

    RépondreEffacer
  17. Voila qui pourrait combler mes envies de makis ! Je prends rarement le temps d'en faire... Tres jolie recette !

    RépondreEffacer
  18. Cuisine Framboise : Mille mercis pour la précision! Je devrai modifier mon titre alors! ;-)

    Chris : Je connais, mais je n'ai pas lu. Je ne manquerai pas de le commander à la bibliothèque. Merci! À bientôt.

    Anonyme : Merci! Reviens me dire si tu aimes!

    Gen : Je confirme. Délicieux et facile!

    Agnes : J'arrive!

    CITA : Merci à toi! J'ai hâte de voir ce que tu cuisines ces jours-ci.

    Coralie : Même chose de mon côté! Merci. À plus!

    RépondreEffacer
  19. Et si tu nous en préparais un autre tout aussi délicieux. Tu as l'art de choisir les ingrédients.

    RépondreEffacer
  20. Intéressante, ta version non roulée avec du riz brun ! :) Moi aussi, j'aime beaucoup les plats japonais, même si je reste très tradi-traditionnelle quand je fais mes makis. Quoi que carotte-mayo c'est sympa aussi !

    RépondreEffacer
  21. a flavorful bowl of goodness, I always try to have soy beans onhand.

    sweetlife

    RépondreEffacer
  22. Super pratique équilibré et très parfumé comment refuser ce plat japonais et bien plus rapide que les makis !! Merci pour cette bonne idée

    RépondreEffacer
  23. Je découvre ton blog et j'avoue que je suis séduite par tes jolies recettes ! ça donne envie d'être végétarien % ! bravo
    Citron et citronnelle

    RépondreEffacer
  24. Blogger n'arrête pas de faire des siennes , l'article est paru, a disparu, je l'ai refait, il y en a eu deux, j'en ai enlevé un, il n'y en a plus !!!! c'est réparé !!! tu peux aller voir....bises

    RépondreEffacer
  25. Agnès : Aïe! Aïe! Aïe! J'ai aussi eu des ennuis de ce type récemment. Bon, je passe voir. Merci! xo

    RépondreEffacer
  26. C'est un peu comme le chirashi finalement, non ?
    En tout cas, moi, j'adore la fainéantise gourmande =)

    RépondreEffacer